J'aime, lectures

Mon ami Dahmer – BD

Gros coup de cœur cette semaine pour la BD de Derf Backderf Mon ami Dahmer.

J’ai d’abord été attirée par le trait de Derf Backderf en feuilletant Punk, rock et Mobil Homes sur un étal de libraire, sans finalement l’acheter. Quelques temps après je suis tombée par un autre hasard sur Mon ami Dahmer et l’ai acheté un peu de manière impulsive, sans d’autres infos qu’un rapide synopsis et des citations de commentaires élogieux en 4e de couverture. Il faut dire que je me suis mise à lire des bandes dessinées sur le tard, il y a 2 ou 3 ans. Je suis donc une amatrice mais pas une spécialiste, je ne suis pas très renseignée sur la BD contemporaine…

Cette BD raconte une partie de l’adolescence de Jeffrey Dahmer, un des pires serial killers qu’aient connu les États-Unis, surnommé « le cannibale de Milwaukee ». Derf Backderf l’a frequenté au collège et au lycée. Il dépeint leur relation et l’évolution du comportement de Dahmer.

J’ai aimé l’originalité de cette BD, qui est à la fois un morceau d’autobiographie et tente de dresser le portrait psychologique adolescent d’un futur tueur. Mais pas seulement. Backderf nous propose également une réflexion sur les rapports adolescents, le rôle de la famille et la responsabilité de la société face à des pathologies comme celle de Dahmer. Il y inclut des dessins réalisés au lycée. La bande dessinée est accompagnée d’une trentaine de pages qui reviennent sur les sources mobilisées pour chacune des anecdotes racontées (l’auteur croise ses souvenirs à ceux de ses camarades de l’époque et mobilise également articles de presse, ouvrages sur le sujet et documents judiciaires). Cette mise à plat du travail documentaire ajoute une couche de réalisme glaçante.

20180407_165858.jpg20180407_165757.jpg

J’ai aimé à la fois le trait caustique de Backderf (qui est aussi dessinateur de presse), sa façon d’aborder le récit par anecdotes détaillées, sans sensationnalisme, son aspect visiblement cathartique pour l’auteur qui reste bouleversé par le destin de Dahmer.

Cette bande dessinée a reçu des tas de récompenses. Elle est éditée en format poche au Points au prix modique de 8 euros. Je vous la conseille à 100%, c’est une lecture vraiment marquante !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s